Underconstruction!  
Skip Navigation LinksIstanbul - 2010 Français Exploration de la ville L'Histoire Istanbul avant sa conquête
Istanbul avant sa conquête

Epoque de la Préhistoire

L’histoire d’Istanbul remonte à 300 mille années.  Après les travaux de fouilles archéologiques, on a découvert les premières traces de l’homme dans la grotte de Yarimburgaz située près du lac de Küçükçekmece.   On estime qu’à cette époque, les hommes de l’époque Néolithique et Chalcolithique ont vécu autour du lac.    Les fouilles archéologiques effectuées pendant divers périodes, ont découvert aux alentours de Dudullu,  des objets appartenant à l’Epoque du Paléolithique Inferieur et près d’Ağaçlı des objets de l’Epoque du Paléolithique Moyen et supérieur.  On a considéré qu'en l'an 5000, une importante densité de population est venue s’installer à Çatalaca, Dudullu, Ümraniye, Pendik, Davutpaşa, Kilyos, Ambarlı et notamment à Kadıköy Fikirtepe.  Cependant les fondations de la ville d'Istanbul d’aujourd’hui ont été jetées au 7ème siècle av. J.C. La ville a été reconstruite par l’empereur Constantin au 4ème  siècle ap. J.C puis dénommée capitale et depuis ce jour elle a continué à détenir son identité de capitale pendant l’époque Romaine, Byzantine et Ottomane, c'est-à-dire pendant près de 16 siècles.  Istanbul a également été le centre du christianisme avec l’arrivée au pouvoir de l’empereur Constantin et après sa conquête en 1453 par les Ottomans, elle sera nommée comme l’une des villes les plus importantes selon la religion islamique. 

Epoque Byzantine (660 av JC- 324 ap JC)

Les Megares venant de Grèce, sont arrivés en 680 av JC à Istanbul en passant par la Mer Marmara et ont fondé une ville à Kadiköy qu’ils ont appelé Khalkedon.  La population de Khalkedon aussi connu sous le nom de "Pays des Aveugles" était une population agricole. Les commandants Thraces qui constituaient une autre tribu des Megares, ont fondé une autre ville à l'emplacement de Sarayburnu, sous le commandement des byzantins.  Selon la légende, les Megares auraient choisi de s’installer sur ce lieu, d’après les prévoyances de l'oracle du Temple de Delphes. Ils ont appelé la ville « Byzance » en hommage à leurs commandants.  Quelques tribus Thraces sont venues s’installer dans cette région avant les Megares et on estime que les Megares se sont entremêlés avec les natifs.  Byzance qui a été envahi a plusieurs reprises, a été ravagé et conquis par les Bithyniens en 269 av JC. En 202 av JC, effrayé par la menace des macédoniens, Byzance a demandé de l’aide des romains.  Ainsi, à partir de cette époque l’influence de l’empire romain à commencer à régner dans la ville et en 146 av. JC la ville fut sous la domination des romains.  Auparavant, la ville était autonome, plus tard elle est devenue une province de la région de Bithynie-Pont. Ainsi, le statut de 700 ans d'état-ville a pris fin. En 73, Byzance s’est liée avec la région de l’empire romain, Bithynie-Pont.  L’empereur Vespasianus a contribué au développement de la ville.  En 193, l’empereur romain, Septimus Severus, a encerclé et ravagé Byzance puis détruit les remparts de cette ville qui était du coté de l'empire Parthe.  Plus tard, il a reconstruit la ville et ses remparts. Il a réorganisé les rues en construisant de nouveaux bâtiments.  Il a également commencé à la structuration de l’hippodrome.  Cette fois, en 269, la ville est attaquée par les Goths. Les Goths ont gagné la bataille et firent construire leurs colonnes dans un lieu près du bord de la mer.  En 313, les Nicomèdes, ont conquis la ville. Constantinus 1er a gagné la bataille contre les Nicomèdes et ainsi a reconquis la ville.    

Epoque de l’Empire Romain (324-395)

Byzance a été choisie en tant que centre d’administration de l’Est de l’empire romain.  Ce nouveau statut a déterminé le rôle important de la ville concernant la culture et la politique mondiale. L’empereur, Constantinus 1er (324-337) a fait venir les aristocrates romains à Byzance pour faire augmenter la population romaine de la ville.  Des structurations dignes de la position de cette nouvelle capitale ont commencé.   Les ports et les installations d’eau ont été réinstaurés.   Les fondations de systèmes de distribution d’eau de la ville ont été établies.  Un nouveau rempart a été construit pour la défense de la ville.  L’hippodrome dont Septimus Severius avait commencé à structurer, s’est achevé.  Cet hippodrome mesurait 117 mètres de large et 480 mètres de long, sa capacité était de 100 mille personnes.   Les murs de l’hippodrome étaient ornés par de nombreuses statues.  Les plus importants étaient les statues de cheval.  Les statues de cheval ont été transportées sur la place de San Marco à Venise après l’invasion de la ville par les latins.  Le palais de l’empire (lieu où se trouve aujourd’hui la Mosquée Bleue) et les lieux de culte monumentaux qui se trouvaient dans l’hippodrome (la Place de Sultanahmet) sont devenus acropole (lieu où se trouve aujourd’hui le Palais de Topkapi).  Constantinus 1er a changé le nom de la ville qui était Nea (Nouvelle) Rome, puis l'a identifié avec le sien.   Le 11 mai 330, le nom de la ville a été déclaré Constantinople.  L’empereur Constantinus 1er a fait construire l'église de Sainte-Irène puis en 360 l’église de la Sainte-Sophie et ainsi, a fait de cette ville un centre important pour le monde Chrétien. 

Epoque de l’Empire Byzantin (395-1204)

Après l’effondrement de l’empire romain de l’Ouest en 476, l’empire romain de l’Est est devenu l’empire byzantin et Istanbul a été la capitale de ce nouvel empire.  Le milieu du 6ème siècle, est le commencement d’une période d’essor pour l’empire byzantin et Istanbul.  A cette période qui était sous le règne de l’empereur Justinien 1er, la Sainte-Sophie qui avait été endommagée, a été reconstruite, la maladie de la peste, surgi en 543 et qui créa la mort de la moitié de la population a pratiquement disparu.

Les 7ème, 8ème et 9ème siècles ont été des époques d’invasion pour Istanbul.  Au 7ème siècle, elle a été attaquée par les sassanides et les avars, au 8ème siècle, elle a été sous l’invasion des bulgares et des arabes musulmans et au 9ème  siècle sous l’invasion des russes et des bulgares.  La ville a été conquise puis ravagée par les croisés en 1204.  Après toutes ces dévastations, cette ville de 40-50 000 habitants, est devenue une ville pauvre en ruine.

L’Invasion des Latins (1204-1261)

Istanbul a rencontré les croisés pour la première fois en 1096.  L’empereur Aleksios a été ravi de voir arriver les croisés de la première  croisade, espérant pouvoir récupérer les terres perdues pendant la bataille de Manzikert, en 1071.  Les terres prisent des musulmans devaient soi disant être ajoutées aux  terres byzantines et ainsi Byzance allait aider les croisés.  Mais les croisés n’ont pas vraiment agi comme prévu et ont fondé le Royaume Latin de Jérusalem en 1099.  La population d’Istanbul n’a pas vraiment aimé les croisés et les ont constamment protesté.   Mais cela n’a pas empêché les croisades et Istanbul a été envahie puis  partagée après la quatrième croisade.

A cette époque, Byzance était en pleine crise de succession du trône.  Les croisés en ont profité pour entrer dans la Corne d’Or avec l’aide des vénitiens.  L’attaque a commencé le 9 Avril 1204 et le 13 avril 1204 la ville a été conquise.  Pendant trois jours, Istanbul a été sauvagement ravagée et beaucoup de personnes ont été massacrées. Toutes les structures monumentales y compris la Sainte-Sophie, ont été endommagées et des manuscrits de centaines d'années ont été brulés.  De nombreuses œuvres byzantines ont été transportées en Europe.  Après ces trois jours de dévastation, Byzance a été partagée entre les vénitiens et les croisés et un empire latin a été fondé.

Apres cette époque Istanbul a constamment  régressé et s’est appauvrie.  Les riches et les aristocrates de la ville ont migré à Iznik.  L’empire latin n’a pu dominer qu'Istanbul et ses alentours.  Des oppositions contre Byzance se sont développées à Iznik (Nikia), Trabzon et Épire, région de Grèce.  En 1254, l’empire latin a complètement été encerclé.  A cette période, Istanbul s’est appauvrie, et même que l’empereur latin Baudouin II utilisait les parties en bois du palais pour pouvoir ce réchauffer.  Et enfin en 1261, la dynastie Paléologue a de nouveau conquis Istanbul et l'époque latine a ainsi pris fin. 

Deuxième Période de l’Empire Byzantine (1261-1453)

La deuxième période byzantine d’Istanbul a commencé en 1261 avec la reconquête d’Istanbul par la Dynastie Paléologue.    Cependant, tout au long de cette époque, Istanbul ne retrouvera plus son importance et ses particularités d’autrefois.  Toutes les richesses de la ville ont été pillées par les latins, et pendant cette période, elle a complètement perdu son titre de centre de commerce.  Cette mauvaise influence régnera pendant toute la période byzantine et Istanbul cédera son trône à Galata qui sera à son tour au premier rang concernant le commerce. Istanbul  deviendra une ville agricole entourée par des remparts. Tout au long de cette période, Galata est devenue une ville plus importante qu’Istanbul grâce à tous les privilèges qu’elle a pu avoir.

Les confrontations concernant les courants de l’islam se sont calmées pendant la deuxième période byzantine, ce qui a été un développement positif pour Istanbul.    Pendant cette période, Istanbul est devenue sans aucune contestation le centre du Christianisme Orthodoxe, et encore à la même période l’art byzantin a vécu le moment le plus mature de son existence.  Les mosaïques de l’Eglise Saint-Sauveur-In-Chora (Khore) créées pendant ces années sont considérées comme le zénith de l'art byzantin.

La deuxième époque byzantine est également le commencement de la prise d'Istanbul par les ottomans dans cercle qui se rétréci petit à petit et le début du processus de conquête de la ville.   Istanbul commence à payer des taxes à l’empire ottoman à partir de 1373.  En 1393, le sultan Bayezid 1er et en 1422 le sultan Murad II ont envahi Istanbul mais ne sont pas parvenus à la conquérir.  Le rivage anatolien du Bosphore a été sous la possession des ottomans, à partir de l’époque d’Orhan Gazi.  Et ainsi qu’en dehors de quelques villages sans importance, toute la région de Trakya était conquise au 15ème siècle.

Et par conséquent, au 15ème siècle, les empereurs byzantins ont du constamment demander de l’aide de la Rome Catholique  Cependant, la papauté imposait la condition de se regrouper sous son autorité.   En 1452, Byzance a du acquiescer à cette demande.  Le fait de vouloir célébrer cette union à Istanbul dans la Sainte Sophie, a provoqué de grandes réactions et des protestations.   Avec la conquête d’Istanbul en mai 1453, l’empire byzantin a complètement disparu.  Mais une nouvelle époque rayonnante commençait pour Istanbul.


Skip navigation links
L'Histoire
Istanbul avant sa conquête
La conquête et Istanbul
Istanbul, de l’Empire Ottoman à la République
Dersaadet et les trois İstanbul
Textes Historiques concernant Istanbul Avant sa Conquête
Istanbul Capitale Culturelle Européenne 2010
Istanbul, vue d’ensemble
Istanbul, ville sécuritaire…
L'emplacement



 
Bu site İstanbul Büyükşehir Belediyesi tarafından hazırlanmış olup, İstanbul hakkında ulaşabileceğiniz bilgi ve belgelerle donatılmıştır...
Copyright - 2009